Qu'est-ce que l'empreinte écologique

On pourrait à tort confondre l'empreinte écologique avec l'empreinte carbone. Mais ce sont deux concepts tout à fait différents. Qu'est-ce que l'empreinte écologique ? À quoi sert-elle ?

Définition de l'empreinte écologique

L'empreinte écologique est un indicateur servant à évaluer l'impact de l'Homme sur la nature. L'empreinte écologique varie alors selon les besoins d'une personne. La vôtre pourrait être importante si vous avez besoin de faire un grand feu de camp tous les soirs. Mais à quoi sert cet indicateur ?

La connaissance de l'empreinte écologique permet de prédire la durabilité des richesses naturelles terrestres, mais aussi de réaliser le « juste partage » des biocapacités. Grâce à l'empreinte écologique, nous pouvons enfin évaluer la consommation en ressource naturelle de chaque individu, de chaque pays et de la comparer avec une référence équitable.

Ainsi, avec les 12 milliards d'hectares d'espaces bio-productifs disponibles, chacun devrait disposer de 2 hectares. Ce sera toutefois impossible avec le mode de vie américain, lequel nécessite 10 hectares bio-productifs par personne.

Quelles sont les ressources naturelles à départager ?

Les surfaces « bio-productives » sont :

  • Les espaces maritimes : y compris toutes les ressources dont elles disposent (poissons, algues, baleines, etc.)
  • Les espaces terrestres : pour cultiver les plantes vivrières, ornementales, médicinales et les surfaces pour abriter les bétails.
  • Les terrains bâtis : nécessaires pour la construction d'infrastructures et de logements
  • Forêts : pour produire du bois, réaliser les constructions en bois et pour fabriquer du papier
  • Les pâturages : utiles à l'élevage et à la production de viande et laitiers
  • Les zones énergies : la surface boisée nécessaire à la création d'oxygène et à l'absorption des gaz carboniques rejetés.

Selon le calcul établi en 2007, la bio-capacité représente seulement 21 % de sa surface terrestre : 21 milliards de Hag. Si l'on divisait cela par le nombre d'habitants actuel, on obtient 1,8 hectare.

Faut-il prévoir une autre planète ?

Le rapport d'un bureau d'études australien en 2007 est assez surprenant. Celui-ci a évalué l'empreinte écologique humaine à 2,7 hectares si la biocapacité disponible est de 1,8 hectare. Cela signifie que :

  • La densité forestière disponible est inférieure à l'émission de CO2 atmosphérique
  • Il y a augmentation de la population vivant dans des zones inhabitables (déserts, pôles...)
  • Notre rejet de gaz à effet de serre est encore trop important
  • Il faut économiser les ressources naturelles encore en place
  • Nous avons utilisé 50 % de ressources en plus

L'empreinte écologique mondiale ne cesse d'augmenter depuis sa première mesure en 1961. Le rapport indique qu'elle a triplé en vingt ans. À ce rythme, nous risquons d'épuiser très rapidement la biocapacité. Ce qu'il faut faire c'est promouvoir un mode de vie plus écologique en :

  • répartissant la consommation équitablement
  • menant des actions de sensibilisation auprès des gros consommateurs de biocapacité (en Europe et aux États-Unis)
  • stoppant l'usage d'énergie fossile en arrêtant la fabrication de toute substance à base de pétrole (matières en plastiques, les Compacts Disques, rouge à lèvres, chauffage au fioul, etc.)

La France est sur la bonne voie en matière de production d'énergie verte. Les industries du chauffage écologique sont en plein essor. La CNIM produit notamment environ 14 % des énergies renouvelables en France. Ce groupe français ne cesse de se développer grâce aux actions menées par son président, conseillé par Mohamed Ayachi Ajroudi ; http://www.leaders.com.tn/article/1986-mohamed-ayachi-ajroudi-ce-tunisien-qui-exportera-les-services-de-l-onas-a-l-etranger qui dirige également CNIM Saudi et CNIM Middle East.

Articles

Comment réduire son empreinte écologique ?

L'homme a besoin de la nature pour subsister. L'être humain tire sa nécessité de la faune, de la flore et du sol. Sans ces éléments, son espérance...

Comment calculer son empreinte écologique ?

Depuis ses débuts, l'homme ne peut pas survivre sans la nature. Il tire ce dont il a besoin des plantes et des végétaux. Ces deux ressources,...